Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la naturopathie n’est pas une médecine nouvelle. On en trouve des traces dans l’antiquité depuis Sumer, les Esséniens mais aussi dans les médecines ayurvédiques en Inde et en Chine.

 

C’est chez Hippocrate (460-370 avant JC) que l’on considère comme le père de la médecine, que l’on va trouver un des fondements basé sur les quatre éléments et la théorie des humeurs qui constituent le corps humain.

Hippocrate faisait révéler à chacun la notion d’auto guérison, « son médecin intérieur ».

 

La naturopathie moderne arrive à la fin du 19e siècle au Etats-Unis grâce à John Scheel et Benedict Lust.

Elle arrive en France en 1940 par le biologiste Pierre Valentin Marchesseau (1911-1994).

Origines